Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

Depuis la fin du XIXe siècle, on  mesure les températures dans divers endroits du globe grâce à des stations météos installées un peu partout (notamment grâce à des français, pour une fois). Là, on voit tout de suite que la température (c'est une moyenne globale pour toute la Terre)  oscillait autour de 13,7 °C vers 1900, pour pointer  à 14,4°C vers les années 2000. On aurait donc gagné 0,7°C. C'est peu pensez-vous.

 

Pour comparer, prenons le réchauffement qui a eut lieu à l'issu de la dernière glaciation. Celle-ci s'est achevée  il y a environ 12000 ans. Le plus froid a été atteint il y a 20 000 ans et  un lent réchauffement qui a duré  une dizaine de milliers d'années  a fait monter le thermomètre de  4 degrés, à peu près (oui, les thermomètres paléolithiques sont un peu moins précis que de nos jours). . Quatre degrés en dix mille ans ça nous fait0,04 degré par siècle . Ce qui signifie que  l'augmentation au XXe siècle, de 0,7 °C  c'est 17 fois plus rapide qu'à la fin de la glaciation!

 

Pour continuer dans les comparaisons, quelles furent les conséquences de cette déglaciation tranquille d'il y a 10 000? :

 

  • Les trois-quart de la calotte glaciaire  ont fondu, entraînant un élévation du niveau des mers de 130 m... On peut se rassurer en se disant qu'il ne reste plus qu'un quart à fondre!

  • Presque tous les gros animaux de l'hémisphère nord ont disparu avec la diminution de leur espace vitales (l'environnement polaire se resserrant autour du cercle du même nom, alors qu'il s'étendait avant, sur toute l'Europe et l'Amérique du nord). Il s'agit des mammouth, des rhinocérosmouth (ceux à poil long), des cerfs-mouth (à très long bois), des ours-mouth (ou ours des cavernes), lion-mouth, hyène-mouth, etc.  

il y a tout de même des survivants de cette hécatombe : les rennes, les ours polaires, les élans, les saïgas et  les chevaux. Les premiers et les derniers s'en sortent grâce à la domestication (on peut en effet penser que sans le Père Noël et Zorro, ils auraient disparus. Les saïgas sont sur le point de disparaître (ce sera la seconde fois depuis le XXe siècle, mais ça risque d'être la bonne); les ours sont en sursis prononcé... On peut penser qu'il y a eut le même phénomène pour les petits animaux et les plantes, mais on n'en sait trop rien, encore.
Donc, 0,04 degré par siècle pendant 10 000 ans, ça n'a pas été anodin. Qu'est-ce que ça sera avec 0,7 degrés (à ce rythme-là, en  1000 petites années, on aura gagné 7 degrés!)?